loader image

Un lieu unique

Samantha et Antoine

14 janvier 2021

Aucun commentaire

Partager sur :

Un lieu unique

Bienvenue sur le journal de bord de notre projet !

 

Voilà, enfin, tout ce concrétise.

 

Ce qui n’était qu’un rêve flou, une intuition, bascule chaque jour un peu plus dans la réalité. Vous le savez, Antoine et moi avons une grande passion pour les habitations. Les « chez soi ». Des maisons, nous en avons vu tellement durant notre voyage, nous avons dormi sous des toits si différents ! Hutte, temple, van, yourte, gîte, hogan, maison d’hôte, auberge de jeunesse, hôtel, condo, cabane, tiny house… Nous avons posé nos bagages dans les grandes mégapoles aussi bien que dans des zones très reculées et sauvages. Tout le long de notre voyage, nous nous sommes profondément questionnés sur notre retour en France, et le lieu dans lequel nous voulions vivre sur le long terme. Peu à peu, il est apparu évident que nous avions envie d’entrer dans une nouvelle phase de notre vie. Ce tour du monde a fait émerger une évidence : nous souhaitions nous sentir davantage ressourcés au quotidien, pour appréhender de façon plus claire et lisible notre avenir.

 

Avant même la crise sanitaire, pour nous, cette tranche de vie « urbaine » s’achevait. Non pas forcément sous forme d’une rupture nette, brutale, qui opposerait « ville » et « campagne », mais il nous est apparu nécessaire de sortir du chemin tout tracé qui nous attendait. Ce chemin se dessinait de façon évidente : Antoine et son travail chronophage, qui mangerait tôt ou tard beaucoup trop sur ses aspirations et la vie de famille. La vie dans un appartement dans une grande ville, qui nous coupe de la nature, durant d’abord deux ans, puis cinq, puis dix… et ainsi de suite. Et puis un désir a grandi : celui de façonner nous-même notre trajectoire à deux, qui allait bientôt être une trajectoire à trois. Ne pas se conformer à tous les cadres que l’on connait, ne pas se conformer à des histoires mille fois entendues. Bâtir la nôtre, et construire le mode de vie qui nous correspond.

 

Après bien des recherches, nous avons trouvé un ancien terrain de camping à l’orée de la forêt domaniale d’Orléans. La première fois que nous avons visité cette parcelle, j’étais déjà bien enceinte de Lucas. Avec Antoine, nous avons fait nos premiers pas dans cette charmante forêt, et immédiatement, nous nous sommes vus vivre ici. C’était spontané, évident, un peu effrayant aussi – cela signifiait quitter beaucoup de choses, notre « chez nous » actuel, nos amis, nos habitudes…

 

Cette parcelle forestière, c’était la première étape pour pouvoir envisager sérieusement la création de Parenthèse. Ni une, ni deux, nous avons donc déménagé dans le Loiret, avec à l’esprit de monter notre propre projet commun : construire un lieu unique en son genre. Une véritable parenthèse au cœur de la forêt, pour retrouver l’expérience de ressourcement profond que nous avons connu dans certaines habitations.

Un ancien terrain de camping

Dans ce petit coin de forêt, il y a beaucoup à faire et imaginer. D’abord, c’est un terrain de camping abandonné. La nature a peu à peu repris ses droits sur les anciens emplacements des mobile-home, conférant au lieu une atmosphère toute singulière. Il y a d’anciennes infrastructures de loisirs : piscine, tennis, terrain de volley, terrain de pétanque, etc. Toutes ces infrastructures correspondent peu à ce que l’on imagine pour l’avenir, nous allons donc en garder certaines et en transformer d’autres. Parenthèse sera un lieu de calme, de création, d’introspection, ce qui va impliquer de repenser l’endroit. Le terrain de tennis va être reconverti en serre : le béton poreux sera le terrain de jeu d’un ou une artiste. Le terrain de volley va devenir un jardin-forêt, autrement dit un jardin comestible qui imite la structure et la diversité d’une forêt naturelle, grâce à plusieurs étages de végétations permettant de créer un écosystème autonome, durable et nourricier. Le terrain de pétanque se transformera en pépinière, pour permettre à nos visiteurs de repartir avec leurs boutures du terrain, pour planter à leur tour. La piscine sera conservée mais modifiée pour s’intégrer davantage au paysage.

 

Notre objectif est non seulement de permettre à la biodiversité de se développer, mais de faire de ce terrain un lieu qui vise au maximum l’autonomie alimentaire. Ces anciennes infrastructures vont également être un vecteur d’expression de la créativité, dans le respect de l’environnement, que des artistes-auteurs et autrices pourront métamorphoser selon leur inspiration.

 

Aussi, on trouve sur le terrain deux charmants chalets, qui avaient autrefois pour vocation d’accueillir des touristes. Ces derniers sont tout à fait habitables en l’état, mais nous voudrions y faire des travaux pour les rendre conformes au label Tourisme et handicap, qui poursuit deux objectifs : intégrer les principaux concepts et exigences issues de la loi du 11 février 2005 relative à l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, ainsi que proposer de nouveaux critères susceptibles d’améliorer la qualité du séjour ou de la visite des personnes handicapées dans les hébergements et sur les sites touristiques.

Des tiny house

Aussi, nous avons envie de faire de Parenthèse un lieu ouvert, accueillant, qui permettra à 1h30 de Paris d’effectuer une courte escapade en plein cœur de la nature, dans ce qui est pour nous l’habitation idéale… la tiny house !

 

Nous vous en dirons bientôt davantage, mais nous avons passé des mois à imaginer le plan de notre tiny house idéale. Petite, simple, minimaliste, en plein cœur de la forêt, pour allier à la fois tous les avantages du retour à l’essentiel au confort de se sentir chez soi. En plein cœur de la forêt, nous allons donc faire construire des tiny house qui seront signées et personnalisées par des artistes-auteurs et autrices de tous les champs de la création, afin d’en faire des maisons uniques, calmes, qui inviteront à l’introspection et à la création. Tout ce chantier se déroule avec des partenaires locaux : artisans du bois, de la céramique, experts en permaculture, nous nous sommes entourés d’experts formidables qui nous permettent de repenser ce terrain à la lumière de tout ce que nous avons retenu de meilleur de notre voyage.

 

L’aventure commence pour de bon ! Nous voilà reparti dans un journal de bord, différent cette fois. Nous ne bougeons plus. Nous sommes ici, dans le Loiret, à travailler chaque jour sans relâche pour faire sortir de terre nos petites maisons idéales, dans un écrin de nature investi par des créateurs et créatrices.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *